Histoire

 

Fondé en 2001, le programme Passeport pour ma réussite est né de la vision du centre de santé communautaire de Regent Park, qui voulait que les enfants du quartier deviennent les médecins, les infirmiers, les travailleurs sociaux, les agents de santé communautaire et les administrateurs de leur communauté.

Plus de 15 ans plus tard, le modèle de Passeport pour ma réussite a été repris partout à travers le pays, avec des taux de diplomation augmentant jusqu’à 85 % en moyenne dans toutes les communautés où Passeport pour ma réussite est établi.

Mais comment tout cela a-t-il commencé?
 

Un désespoir croissant

En 1999, la directrice générale du centre de santé communautaire de Regent Park, Carolyn Acker, a constaté que les conditions dans cette communauté désavantagée sur le plan économique se détérioraient rapidement. Les jeunes entraient dans des gangs de rue, vendaient de la drogue et étaient victimes de violence causée par des armes à feu, tandis que l’ensemble de la communauté s’enlisait de plus en plus dans la détresse et le désespoir.

Les parents craignaient pour la sécurité de leurs enfants et s’inquiétaient de leur avenir. Ils voulaient que leurs enfants réussissent et soient en sécurité, mais les recherches démontraient que les jeunes de la communauté ne terminaient pas leurs études secondaires.
 

Éliminer l’écart de réussite

Dans les faits, le taux de décrochage au secondaire de la communauté était de 56 %, soit le double de la moyenne pour la ville de Toronto. Et chez les jeunes issus de foyers monoparentaux et les enfants d’immigrants, il dépassait les 70 %. Il fallait absolument faire quelque chose.

Après avoir recueilli les témoignages des jeunes de la communauté, de leurs parents, des équipes des organismes sur le terrain et des écoles primaires locales, nous avons créé Passeport pour ma réussite afin d’offrir quatre formes de soutien (scolaire, financier, social et personnalisé) tout au long du passage d’un élève à l’école secondaire.

En septembre 2001, Passeport pour ma réussite a accueilli sa première cohorte d’élèves de 3e secondaire. Cinq ans plus tard, les résultats étaient sans précédent :

  • Réduction du taux de décrochage scolaire au secondaire de plus de 70 %;
  • Accroissement de la fréquentation postsecondaire de plus de 300 %. 
     

Une reproduction à l’échelle nationale réussie

Passeport pour ma réussite Canada a été créé en 2005 avec l’objectif de reproduire la réussite de Regent Park dans des communautés aux quatre coins du pays. Aujourd’hui, nous travaillons avec des communautés de partout au Canada pour contribuer à l’égalité des chances pour les jeunes Canadiens.

 

En savoir plus sur les retombées de Passeport pour ma réussite partout au pays.