pathwaystoeducation.ca

Vous souvenez-vous de votre entrée au secondaire? Avez-vous trouvé vos premières journées difficiles? Intenses? Stressantes? Si c’est votre cas, c’est tout à fait normal.

Selon de nombreux travaux de recherche, la transition vers l’école secondaire est une période importante dans la vie des jeunes. C’est encore plus vrai lorsque les élèves ont des obstacles à surmonter.

Pour bon nombre de ces jeunes, le passage à l’école secondaire coïncide aussi avec le début du programme Passeport. Nous nous appuyons donc sur les données probantes les plus récentes pour proposer des soutiens personnalisés aux élèves. Grâce à votre don à Passeport, nous pouvons offrir des outils fondés sur la recherche pour soutenir les jeunes des communautés défavorisées pendant cette période cruciale.

 

Voici quatre éléments à connaitre pour aider les jeunes qui commencent leurs études secondaires :

 

1.     Le début de l’école secondaire est une étape importante

Des études démontrent que la transition vers l’école secondaire est marquée par la découverte d’un environnement plus complexe. Les élèves apprennent alors à apprivoiser l’autonomie et à composer avec de nouvelles pressions sociales et scolaires. 

Les données probantes indiquent qu’il faut veiller à ce que les élèves disposent du soutien nécessaire pendant cette période. En effet, les expériences négatives au début du secondaire façonnent le parcours des jeunes – surtout si elles ou ils sont issus de milieux défavorisés. Par exemple, les jeunes élèves peuvent perdre confiance ou acquérir de mauvaises habitudes qui nuiront à leur réussite scolaire à long terme. 

 

2.    Des adultes attentifs peuvent faire toute une différence

Le succès de la transition vers l’école secondaire varie selon la capacité des parents à aider leurs enfants à surmonter les problèmes scolaires et sociaux. De même, les parents scolarisés offrent un soutien précieux durant l’ajustement au secondaire. Hélas, ce ne sont pas tous les élèves qui peuvent compter sur l’aide de leurs parents.  

Heureusement, un réseau de soutien solide peut égaliser les chances. Par exemple, aider les jeunes à tisser des liens et cultiver un sentiment d’appartenance chez les élèves peut améliorer leurs perspectives. Les données probantes montrent que les jeunes sont alors mieux outillés pour composer avec des résultats négatifs sur le plan affectif et des problèmes d’estime de soi et d’adaptation sociale 

D’après la recherche, la meilleure façon de mettre en place un système de soutien pour les jeunes qui entrent au secondaire est de faire appel à une équipe d’adultes qui jouent des rôles différents. Par exemple, les jeunes du programme Passeport rencontrent du personnel enseignant, du personnel des emplacements de programme et des bénévoles. Le personnel de Passeport oriente aussi les jeunes vers des ressources et des services complémentaires en fonction de leurs besoins.  

 

3.       Le mentorat est un outil puissant

Les études démontrent que l’école secondaire peut être stressante et déroutante. En effet, la transition vers l’école secondaire vient avec son lot d’exigences, de défis et de nouveautés.  

Le mentorat est une stratégie fondée sur des données probantes qui aide les élèves à s’adapter et leur donne la structure et l’empathie nécessaires pour traverser la période de changement. Les mentores et les mentors deviennent des personnes-ressources fiables pour l’élève, peu importe sa situation familiale. Elles et ils sont capables de se mettre dans la peau des élèves, de défendre leurs intérêts dans le système scolaire, de leur faire voir les choses sous un angle différent et de renforcer leur confiance. Tous ces facteurs contribuent à créer un contexte productif et à rehausser les attentes des jeunes, à travers ce que l’on appelle communément une culture d’attentes élevées. 

Le mentorat est un des éléments clés du soutien personnalisé offert aux élèves qui participent à Passeport. Grâce à la relation de mentorat, les élèves Passeport apprennent à se fixer des objectifs, à se responsabiliser et à se projeter dans l’avenir. 

 

4.       Il n’y a pas d’« approche universelle »

Comme nous l’avons mentionné, le succès du passage des jeunes à l’école secondaire varie selon la disponibilité et le niveau de scolarité de leurs parents. Néanmoins, les élèves qui appartiennent aux mêmes grandes catégories vivent cette prochaine étape différemment. Par exemple, les élèves ont des préoccupations scolaires et sociales différentes. 

Le monde de la recherche démontre d’ailleurs qu’une « approche universelle » pour soutenir les élèves pendant la transition vers le secondaire ne suffit pas. Elles et ils doivent avoir accès à des ressources et à des outils adaptés à leurs besoins. 

Le programme Passeport prévoit des suivis réguliers avec les élèves au début de leurs études secondaires. Les suivis couvrent tous les aspects de leur vie afin de leur offrir le soutien adéquat sur le plan scolaire, social et financier. Les élèves peuvent ainsi compter sur quelqu’un pour les écouter, peu importe leurs ressources. 

 

Les investissements pour aider les jeunes à réussir leur entrée au secondaire rapporteront à long terme. En effet, ils leur permettront d’avoir accès à tous les outils nécessaires pour cultiver les habitudes, les compétences et les relations qui auront un effet déterminant sur leur trajectoire. Au secondaire, les élèves se forgent une identité en vivant divers rapports sociaux dans toutes sortes de milieux. Les jeunes sont alors soumis à des exigences scolaires de plus en plus élevées et doivent prendre des décisions sur leur avenir. Dans ce contexte, leurs besoins évoluent constamment 

Les élèves ont toutes et tous besoin d’accompagnement au début du secondaire, mais ce sont les élèves qui ont moins de ressources à la maison qui en profitent le plus. Ces stratégies de soutien sont au cœur du programme Passeport. Les élèves sont donc en bonne position pour réussir leur entrée au secondaire et ont les mêmes chances que celles et ceux qui vivent dans d’autres milieux. Votre soutien favorise la réussite des élèves tout en contribuant à bâtir un avenir meilleur pour le Canada. 

 

En ce début des classes, vous pouvez montrer aux élèves que vous êtes à leurs côtés.

Ajoutez votre nom à notre babillard pour démontrer votre soutien.