Divine est une diplômée Passeport d’Ottawa, en Ontario. Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires en 2016, elle a entamé des études en soins infirmiers et aspire à travailler dans l’unité pédiatrique d’un hôpital pour enfants local.

Même si sa cérémonie de remise de diplômes ne se déroulera pas comme prévu, Divine ne se laisse pas arrêter et est sur le point de décrocher son diplôme en sciences infirmières.

« Je suis très enthousiaste à l’idée de commencer mon parcours professionnel. J’ai très hâte de me joindre à une équipe infirmière et de contribuer à la sécurité du public et des travailleurs de la santé. »

Divine compte travailler dans un hôpital pour enfants à titre d’infirmière autorisée et estime qu’il est de son devoir de veiller à ce que les personnes qui l’entourent soient bien informées sur le plan de la santé lorsque survient un événement comme la pandémie de COVID-19.

Actuellement, elle encourage ses amis et sa famille à suivre les mesures de sécurité et à adopter une attitude positive en se disant que la situation les oblige à rester en sécurité à la maison et non à rester coincés à la maison.

« En tant que future infirmière, je reçois beaucoup d’informations sur la façon de prévenir la COVID-19 et de minimiser ses effets. Il est donc de mon devoir de faire circuler ces renseignements. »

Bien qu’elle craigne de contracter la COVID-19 au travail, elle est prête à prendre le risque pour assurer la santé et la sécurité des patients qui seront sous sa responsabilité.

« Les gens ne cessent pas de souffrir d’autres maladies, et je crois qu’il est important de leur offrir notre soutien et de nous montrer à la hauteur de la situation. »

Pour être en mesure de faire face aux défis qui se présentent et de continuer à prodiguer les soins nécessaires, les travailleurs de la santé doivent s’adapter et faire preuve de résilience. Comme bon nombre d’autres diplômés Passeport, Divine acquiert les compétences requises pour exercer sa profession depuis son inscription au programme.

Elle se souvient d’avoir assisté à des séances de tutorat qui lui ont permis de trouver une communauté de pairs grâce à Passeport. Toutefois, c’est le soutien personnalisé qu’elle a reçu de son mentor, Emil, qui a eu l’incidence la plus marquée sur son expérience du programme.

« Le fait de pouvoir compter sur quelqu’un pour répondre à mes questions et m’apporter le soutien et l’encouragement dont j’avais besoin s’est avéré un atout inestimable », affirme Divine.

Divine estime que son succès était important aux yeux d’Emil. Il croyait en son potentiel et l’appuyait dans son apprentissage.

Lorsque l’horaire de Divine est devenu trop chargé et qu’elle avait de la difficulté à concilier ses devoirs, son travail de bénévole et ses nombreuses activités parascolaires, Emil était là pour l’aider.

Il lui a appris à gérer son temps de manière à honorer ses engagements et lui a montré comment l’acquisition de cette compétence l’aiderait à s’adapter tout au long de sa vie.

Lorsque Divine a décidé qu’elle voulait devenir infirmière, Emil était toujours prêt à lui prêter main-forte. Il lui a proposé des occasions, s’est porté volontaire pour agir à titre de référence et l’a aidée à s’inscrire à différents programmes de bourses d’études postsecondaires.

« Le programme Passeport contribue à la pleine réalisation de votre potentiel. Il vous aide à mieux vous connaître et à trouver votre voie, et il favorise votre réussite », explique Divine.

Une fois à l’université, Divine a dû faire face à de nombreux défis, comme le bouleversement de son horaire en raison de grèves et la perturbation de ses stages cliniques à la suite de pannes d’électricité causées par une tornade. À l’heure actuelle, elle amorce sa carrière en soins infirmiers en plein contexte de pandémie mondiale.

Malgré toutes les embûches qui se sont dressées sur son chemin, Divine s’est épanouie grâce à sa capacité d’adaptation et à sa résilience.

Bien qu’elle soit consciente que l’avenir est rempli d’incertitudes, Divine se sent prête à relever les défis que lui réserve son domaine professionnel et est ravie de commencer sa carrière en soins pédiatriques.

D’ici là, elle s’engage à rester en sécurité à la maison et à tenir sa communauté informée des dernières nouvelles en matière de santé. Et même si la cérémonie de remise des diplômes qu’elle attendait avec impatience ne se déroulera pas comme prévu, Divine conserve une vision positive de l’avenir.

« Les célébrations sont reportées à plus tard, mais elles finiront par avoir lieu, affirme Divine. Il faut faire preuve de résilience, apprendre à nous adapter et profiter de ce que la vie daigne nous offrir. »


Les obstacles à l’éducation n’ont jamais été aussi importants. Les jeunes des communautés à faible revenu ont des obstacles à la réussite qui sont amplifiés par COVID-19 qui pourraient les déconnecter définitivement de leur éducation. Faites un don pour les aider à rester connectés.