pathwaystoeducation.ca

Lorsque les élèves s’identifient à des modèles, ils développent davantage leur confiance en eux et s’exposent à un éventail de cheminements de carrière possibles. Ils sont ainsi mieux outillés pour devenir la prochaine génération de leaders dans leur communauté, et bien au-delà. 

Une des raisons qui a motivé Claudette Lavallée à devenir conseillère-ressources parents-élèves à Passeport Winnipeg est précisément le fait de jouer ce rôle de modèle pour les jeunes. « Je n’ai jamais pu m’exprimer quand j’étais plus jeune, et j’ai toujours souhaité avoir quelqu’un pour me soutenir et me défendre », affirme Claudette.

Claudette Lavallée, conseillère-ressources parents-élèves à Passeport Winnipeg

À Passeport Winnipeg, Claudette offre des programmes pertinents et du soutien personnalisé pour aider les élèves à surmonter les obstacles à l’éducation auxquels ils font face.

À l’emplacement du programme à Winnipeg, 66 % des élèves s’identifiaient comme Autochtones pendant l’année scolaire 2019-2020, ce qui rend le choix de modèles autochtones essentiel pour cette clientèle.

L’an dernier, lorsque les mesures de distanciation sociale en réponse à la pandémie de COVID-19 ont confiné les jeunes à la maison, Claudette a voulu trouver un moyen d’aider les élèves à faire face à l’anxiété ressentie en créant un espace virtuel sécuritaire et accueillant.

« Nous essayions différentes formules pour les garder motivés; ils se trouvaient dans un nouvel environnement en ligne, mais nous souhaitions qu’ils puissent discuter et voir d’autres personnes. »

Claudette a alors invité Shanley Spence, porte-parole de la communauté autochtone et conférencière, à donner une présentation virtuelle. Shanley a expliqué comment elle a géré son anxiété et sa timidité extrême et donné des conseils sur la façon de renforcer sa confiance.

« Les élèves ont adoré. Ils ont vraiment aimé sa conférence, affirme Claudette. J’ai reçu beaucoup de bons commentaires de la part des élèves, mais aussi des parents et tuteurs. » Une fois les élèves mobilisés, Claudette a commencé à organiser des rencontres virtuelles hebdomadaires avec d’autres personnalités autochtones de premier plan, dont des entraîneurs d’équipes sportives, des représentants politiques et des chefs d’entreprise, qui ont tous surmonté certains obstacles pour avancer sur la voie de la réussite.

Claudette vise également à inspirer un plus grand nombre d’élèves ayant différentes expériences de vie grâce à cette série de conférences. « De nombreux élèves nouvellement arrivés au Canada participent au programme, alors j’ai prévu quelques conférenciers qui pourraient parler de leur expérience en tant que nouveaux arrivants au pays », affirme Claudette.

Elle croit que des initiatives comme cette série de conférences préparent les jeunes à la réussite en leur présentant divers modèles positifs. « Je crois que tout le monde devrait avoir quelqu’un à admirer. Il est très important d’avoir une personne pour nous guider. Ça change une vie. »